CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

PLUS PERSONNE DEHORS !

CAMPEMENT DANS LE CENTRE DE LYON A L’APPEL DE JAMAIS SANS TOIT

vendredi 8 mai 2015, par briault

Le collectif Jamais Sans Toit appelle à

un rassemblement place de la Comédie

mardi 12 mai à 18h30, en face de l’Hôtel de Ville,

afin de dénoncer le non respect de la loi française par la préfecture et interpeller Gérard Collomb (grand manitou lyonnais de la mairie à la métropole) qui a refusé de rencontrer le collectif, et ce malgré 3 demandes d’audience.

PDF - 77 ko
Tract campement

En effet, le maire de Lyon et président de la métropole est propriétaire de milliers de mètres carrés inoccupés, vides, chauffés l’hiver, gardiennés …. Une infime partie de ces locaux vides suffirait à régler l’ensemble des situations sur l’agglomération.

 A ce jour, 2 écoles (Mazenod dans le 3ème depuis 2 semaines et Ampère à Oullins depuis 6 semaines) sont occupées pour permettre à des familles dont les enfants sont scolarisés de ne pas dormir dehors, cela représente 5 familles dont 11 enfants ; le collectif Jamais Sans Toit a recensé une quinzaine de familles dont 34 enfants sur l’agglomération, et a donc sollicité une audience auprès du nouveau préfet pour lui rappeler qu’il doit faire appliquer la loi, l’hébergement étant un droit inconditionnel (l’article 3452-2 du Code de l’Action sociale et des familles, qui a force de loi stipule : « Toute personne en situation de détresse a accès, sans aucune condition de régularité de situation, à tout moment à un hébergement d’urgence. »).

 L’audience auprès du préfet, mardi 12 mai au matin, permettra également de dénoncer les expulsions de campements et de squats de ces dernières semaines (cours D’Herbouville, Yves Farge dans le 8ème, Bron) qui, outre le caractère inhumain fait à des situations déjà précaires, se sont accompagnées de harcèlement policier visant à empêcher l’installation de ces familles dans de nouveaux lieux. Le collectif Jamais Sans Toit salue donc l’assignation du préfet au tribunal administratif par une centaine de personnes afin que celui-ci fasse appliquer la loi, notamment l’article 3452-2 du Code de l’Action sociale et des familles et l’obligation faite à l’état d’offrir des conditions d’accueil dignes aux demandeurs d’asile pendant le temps de traitement de leur dossier.

 Le collectif continuera de revendiquer l’application de la loi, en demandant que toute personne, quelle que soit sa situation, soit prise en charge au niveau de l’hébergement.


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons