CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

Revalorisation du personnel : pas tous gagnants !!

vendredi 26 août 2016, par CGT Educ’action Rhône

Le Ministère communique à grand renfort de publicité sur la soi-disant revalorisation des rémunérations des personnels enseignants, d’éducation et psychologues qui devrait s’échelonner du 1er janvier 2017 au 1er janvier 2020. Mais qu’en est-il en réalité ?

  Les annonces du Ministère...

PDF - 2.8 Mo
spécial revalorisation des rémunérations


 La Ministre, dans son adresse aux personnels, mentionne : « Désormais, les carrières seront mieux rémunérées et mieux accompagnées. Nous revoyons ainsi tous les échelons de la grille afin que tous les enseignants, de leur recrutement à la fin de leur carrière, en voient les bénéfices (…)

L’avancement sera régulier et transparent (…) Pour cela, ils bénéficieront de rendez-vous réguliers au cours de leur carrière, qui leur permettront de bénéficier de possibilités d’accélération dès la classe normale et d’accéder dans le déroulement normal de leur carrière à la hors-classe. À travers la création d’un troisième grade, la classe exceptionnelle, nous ouvrons par ailleurs de nouvelles perspectives pour reconnaître et valoriser leur parcours et leur engagement au cours de la carrière. »

 ..Et la réalité !

 Si ces annonces peuvent paraître intéressantes, la réalité en est tout autre ! En effet, après avoir étudié différentes situations de déroulement de carrière dans le nouveau contexte proposé, il s’avère que de nombreux personnels seront laissés sur le bord du chemin. Pire, certains qui avaient jusqu’à présent un parcours de carrière au plus rapide, risquent de se trouver pénalisés avec le nouveau rythme d’avancement par échelon, même en ayant un indice de rémunération plus élevé.

 Un peu de calcul

PDF - 331 ko
ensemble des grilles rémunérations


 A titre d’exemple, sur une carrière d’une durée de 40 ans d’exercice (avec entrée dans le métier comme stagiaire à 22 ans) sur la base d’un avancement au grand choix, puis intégration dans la HC après 2 ans dans le 10ème échelon de classe normale, pour l’ancienne grille, et une durée réduite et intégration dans la HC après 2 ans dans le 9ème, telle que le prévoit la règlementation des nouvelles grilles, c’est une perte de 34 695,33 € que subiront les personnels (-867,38 €/an), soit -2,42 % (voir notre tableau, preuve à l’appui sur notre site !!).

En conclusion, un collègue ayant un parcours au plus rapide est maintenant perdant avec les nouvelles grilles sauf en cas d’accession à la classe exceptionnelle ce qui restera marginal (missions particulières, avoir enseigné en éducation prioritaire…)…

 La CGT propose

 Pour toutes ces raisons, la CGT Éduc’action est opposée à ce nouveau cadre appelé à définir les rémunérations des personnels enseignants, d’éducation et psychologues.

 Elle demande que soit prise en compte la perte du pouvoir d’achat subie par les personnels depuis de nombreuses années, en revalorisant, en conséquence, la valeur du point d’indice (le point a décroché de près de 14% depuis 2000). Dans l’attente, elle demande le versement de 400 euros pour tous. Elle revendique une totale déconnexion de la rémunération avec l’évaluation. Ainsi la subjectivité des évaluateurs, ne pourrait plus avoir d’incidence sur le déroulement de carrière d’un agent.

 

Retrouvez tous notre analyse avec tableau comparatif dans notre « spécial 12 pages » sur le site de l’UNSEN :

http://unsen.cgt.fr/carrire-mainmen...


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons