CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

Tous ensemble nous sommes plus forts ! Rendez-vous le 21 mars à 10h30 devant l’usine Bosch Rexroth en face de Carrefour Venissieux.

jeudi 16 mars 2017

Un préavis de grève a été déposé par la FERC CGT pour notre secteur d’activité

Le progrès social doit être au service de tous, le partage des richesses c’est l’affaire de tous. Salaires bloqués, emplois supprimés, travailleurs méprisés… ça suffit ! Nous devons le dire et l’exiger tous ensemble dans nos luttes. Il faut le rabâcher : la dette publique enrichit les banques, les grandes entreprises, les spéculateurs, elle appauvrit le pays et la population… On s’endette pour rembourser la dette et à terme la dette est remboursée plusieurs fois, mais elle existe toujours : ce sont les escrocs de la dette publique qui captent les richesses que nous produisons. Les vraies causes de la dette sont les cadeaux fiscaux aux entreprises, les taux d’intérêts excessifs, l’évasion fiscale organisée par les plus riches… Mais aussi, nous l’affirmons les baisses de recettes, de cotisations de plus en plus importantes, dues au recul sur les acquis sociaux et le pouvoir d’achat… Continuer dans cette logique au nom de l’austérité ne fera qu’accentuer la situation et c’est la population (nous tous) qui continuera à en subir les conséquences. Insistons sur notre réflexion. Contrairement à ce que dit une presse bien pensante, et les politiques qui l’arrosent, ce ne sont pas les coûts salariaux qui seraient excessifs avec des salariés trop bien payés, une protection sociale qui serait trop onéreuse avec des chômeurs et des retraités profiteurs de droits qui plombent les caisses collectives mais bien les profits toujours plus énormes réalisés sur notre travail qui ne profitent qu’à quelques uns.

Nous défendons et revendiquons le développement de tous les services publics avec l’augmentation des salaires des agents y travaillant. Les services publics c’est une mission d’utilité sociale pour tout le pays. Nous, les travailleurs de tous horizons devons les promouvoir. Nous défendons et revendiquons la production de biens de consommation faite dans le secteur privé permettant aussi de répondre aux besoins de la population. Ces productions doivent être faites au juste prix et accessibles à tous… La baisse de la marge bénéficiaire doit faire partie de la répartition des richesses.

Quelques chiffres démontrent que c’est possible : En France les 10% les plus riches possèdent 50% de la richesse totale et parmi ceux-ci 1% des plus riches possède 24% de la richesse totale. Nous avons vraiment une marge de négociation importante. C’est pourquoi le 7 mars, le 21 mars, nous lançons un appel à la mobilisation de tous pour rejoindre les grèves et manifestations qui sont organisés sur toute la France et à Lyon.

Oui, c’est tous ensemble, comme lors de la lutte contre la loi travail que nous devons mener le combat pour une répartition des richesses produites par les travailleurs en direction de toute la population.

 


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons