CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

AED AESH de la LOIRE, toutes et tous en greve le jeudi 17 Octobre

mardi 15 octobre 2019, par Julien Perez

AED et AESH de la LOIRE ,

face à la dégradation de nos conditions de travail,

Toutes et Tous en Grève le 17 octobre

En ce début d’année scolaire, le temps n’est pas au beau fixe pour les AED et AESH du département de la Loire. En effet, les services administratifs en gestion des paies de ces agents sont débordés à cause du manque de personnels. Les restructurations issues de la disparition des contrats aidés (CUI) et la transformation d’un certain nombre de ces contrats en contrat de droit public de l’Education Nationale ont généré une charge de travail supplémentaire et trop importante.

Le résultat est lourd de conséquence pour les AED et AESH du département puisqu’un grand nombre d’entre elles/eux n’a pas été payé-e-s à la fin du mois de septembre. Pire encore, il semblerait que le retard de versement ne puisse pas être résorbé avant fin octobre pour certain-e-s.

Bien évidemment, nous ne pouvons qu’apporter notre soutien aux collègues des services administratifs qui subissent cette surcharge qui ne doit pas être sans conséquences sur leur condition de travail et leur bien-être.

Toutefois, cela ne doit pas nous empêcher de dénoncer la situation financière dans laquelle sont plongée, du fait de l’administration, les collègues AED et AESH, privé-e-s du versement de leur paie en cette fin du mois de septembre, mois au combien délicat financièrement pour nombre de salarié-e-s du pays, surtout lorsque l’on sait que les AED et le AESH sont parmi les salarié-e-s les moins bien payé-e-s.

Mais, ce retard de paiement ne saurait être l’unique motif de la grève de Jeudi 17 octobre. Considérons plutôt que c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase tant les conditions de travail sont dégradées pour les AED et les AESH.

Le manque de personnels se fait cruellement ressentir. Pour exemple, au Lycée Jean Monnet, il y avait 4 AED, 1 APS et 1 Surveillant en CUI pour 370 élèves en 2014. En 2019, il y a 3,5 AED et 1 APS pour 475 élèves soit 1, 5 poste de moins pour 100 élèves de plus ….Pour les AESH, la politique de mutualisation a conduit à la suppression d’1 AESH sur deux dans les ULIS Collège….

Plus globalement, c’est le manque de reconnaissance des AED et des AESH et de leurs missions que nous dénonçons. Cette situation est le résultat de politiques ministérielles qui maintiennent les AED et les AESH dans une précarité maximale depuis des années.

Pour l’amélioration de nos conditions de travail, pour le recrutement de personnels à la hauteur des besoins, pour une meilleure reconnaissance de nos missions, pour le respect de nos situations administratives et financières, pour l’augmentation de nos salaires…

AED et AESH, Toutes et tous en grève

Le Jeudi 17 octobre 2019

Rassemblement à 10h30 devant le DSDEN de la Loire

11 rue des docteurs Charcot – Saint Etienne

Le préavis de grève déposé par la CGT Educ’action 42 couvre l’ensemble des agents de l’Education Nationale de la Loire



SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons