CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

Le gouvernement cherche à nous enfumer pour mieux casser nos pensions : On ne lâche rien jusqu’au retrait !

vendredi 13 décembre 2019

nouvelle journées de grève interprofessionnelle mardi 17 décembre 11 h 30 Manufacture

LA CGT Educ’action appelle l’ensemble des personnels de l’éducation à reconduire partout où c’est possible, à gagner les collègues à la grève, et à participer massivement à la nouvelle journée de grève interprofessionnelle du mardi 17 décembre

19000 manifestants et manifestantes à Lyon le 10 décembre, encore plus de 50 % de grèvistes dans l’éducation, de nombreuses entreprises du privé, l’ensemble des services publics. 8500 le 12 décembre, la mobilisation reste conséquente : ce n’est pas le moment de lâcher, construisons la grève jusqu’au retrait !

Edouard Philippe essaye de nous enfumer mais sa stratégie de communication ne doit pas nous tromper :

  • Age "pivot" à 64 ans, alors que l’espérance de vie en bonne santé est de 62 ans pour les hommes et 64 ans pour les femmes. Le "malus" pour le départ à 62 ans entrainera nécessairement baisse des pensions
  • Calcul sur l’ensemble de la carrière au lieu des 6 derniers mois, donc impact majeur des périodes de chômage, d’étude avec pensions à la baisse
  • Le prétendu "minimum garanti" à 1000 euros est conditionné à une carrière complète et une carrière à temps plein...
  • La prétendue "revalorisation salariale" de 33 euros brut pour les enseignants (on a vu ce que ça donnait pour le PPCR...), est conditionnée à une remise en cause du statut et du temps de travail
  • Inégalité entre les générations pré-1975 et post 1975 : sacrifice des générations futures
  • Le volume global des retraites reste bloqué à 13.8% ce qui signifie que si il y a plus de retraités, les pensions baisseront, quoi qu’en dise le gouvernement

Une autre réforme est possible, sur les revendications CGT : retour à 60 ans et 37,5 annuités pour toutes et tous, retour de la CPA et des années de bonus pour pénibilité : c’était possible en 1982 alors que le PIB de la france était de 500 milliards d’euros courants, c’est possible aujourd’hui alors qu’on produit 5 fois plus de richesses (2500 milliards d’euros de PIB).

Pour cela il faut :
arrêter les exonérations de cotisations sociales (90 milliards d’euros), stopper le CICE (20 milliards d’euros par ans), réduire les inégalités de salaires femmes-hommes, augmenter les salaires !

Le gouvernement parle de "dialogue", mais continue de vouloir passer en force : restons plus que jamais mobilisés : toutes et tous ensemble pour gagner le retrait !

L’objectif de cette réforme : ouvrir la voie à la capitalisation, baisser les pensions. C’est MAINTENANT qu’il faut nous mobiliser en masse !

Mardi 17 décembre

Manifestation 11h30 Manufacture (Sans soucis)


PDF - 151.1 ko



SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons