CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

Non à la suppression d’un jour férié

mercredi 13 avril 2005

La catastrophe sanitaire et humaine que la France a subie au mois d’août 2003, a posé avec force l’urgence de réorienter les choix et décisions politiques vers la réponse aux besoins, la solidarité, ce qui suppose une autre répartition des richesses, tournée vers la satisfaction de ces besoins.

Le gouvernement répond d’abord aux exigences du MEDEF en « proposant » la suppression d’un jour férié, cheval de Troie, pour la remise en cause de la réduction du temps de travail. Le patronat applaudit.

Ce n’est pas aux salariés de payer l’incurie du Gouvernement face à la canicule. D’autres choix sont nécessaires et possibles.

La suppression d’un jour férié ne répond en rien à la prise en charge des personnes âgées.

Pour dégager de nouvelles ressources afin de financer la protection sociale, le Gouvernement serait mieux inspiré de mettre un terme aux exonérations de cotisations patronales et de favoriser l’emploi et les salaires, conditions d’une amélioration durable des comptes sociaux !

- Il faut améliorer le pouvoir d’achat des salaires, pensions et retraites, moteur de la croissance, et plus généralement l’ensemble des prestations sociales, notamment l’Allocation Personnalisée Autonomie.

- Il faut en finir avec la logique comptable des dépenses de santé qui considère le droit de se soigner comme un coût à réduire à tout prix.


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons