CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

Le 22 mai journée de mobilisation pour la défense des retraites

manif 10 h 30 Manufactures des Tabacs

dimanche 18 mai 2008, par CGT Educ’action Rhône

Soyons tous ensemble dans la grève et les manifestations le 22 mai 2008 Pour une grande journée d’action et de conquête sociale

A Lyon : manif 10 h 30 Manufacture des Tabacs

PDF - 449 ko
TRACT MANIF 22 MAI

TRACT À DIFFUSER DANS VOS ÉTABLISSEMENTS

Conception présidentielle du dialogue : « le passage à 41 ans de cotisation n’est pas discutable ». Sarkozy veut, comme à son habitude, passer en force et aggraver les choix libéraux qui guident les réformes successives depuis 1993.

Fort de cette logique, Le Medef surenchérit en proposant de reculer l’âge de la retraite à 61 ans et plus, alors qu’il se refuse, comme le gouvernement, à reconnaître la pénibilité au travers d’un droit au départ anticipé.

Malgré les sacrifices imposés aux salariés, l’avenir du système de retraite n’est pas garanti. Il est vrai qu’aucun effort n’a été demandé aux entreprises depuis plus de vingt ans alors que le nombre de retraités a doublé.

Pour la Ferc-Cgt, la défense des acquis et la conquête de droits nouveaux en matière de retraite dans les secteurs publics et privés, signifient :

le maintien de la retraite par répartition seule garante de la solidarité inter-générationnelle, -la fixation du droit à la retraite à taux plein au plus tard à 60 ans avec l’acquisition de 150 trimestres de cotisation soit 37,5 années et à hauteur d’au moins 75% du salaire brut, -la pension calculée sur les dix meilleures années pour le privé et indexée sur les salaires,

-le droit au départ anticipé pour tous les salariés qui accomplissent des travaux dangereux et pénibles, -le maintien et l’amélioration du code des pensions pour le secteur public,

-la prise en compte pour le calcul de la retraite des périodes d’études et de chômage,

-l’indexation du minimum de pension à 60 ans, sans discrimination, à hauteur de 80% du SMIC.

Les dispositions de ce socle revendicatif et solidaire fondamental peuvent être financées par une nouvelle répartition des richesses mettant à contribution l’ensemble des profits dont les revenus financiers et par une réforme des cotisations patronales

Parce qu’il s’agit de développer les solidarités, de reconnaître les particularités, de gommer les inégalités, Parce que les progrès technologiques et les gains de productivité doivent permettre à l’ensemble de la population de vivre mieux,


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons