CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

POUR DARCOS, LES PROFS DE MATERNELLE NE CHANGENT QUE DES COUCHES

Audition de DARCOS à la Commission des Finances du Senat

mardi 16 septembre 2008, par CGT Educ’action Rhône

La vidéo date du 3 juillet. Auditionné par la commission des Finances du Sénat, Xavier Darcos y expose son objectif de réduction du nombre d’enseignants en première section de maternelle. Enseignants dont le ministre de l’Education nationale n’a pas une haute opinion :

« Est-ce qu’il est vraiment logique, alors que nous sommes si soucieux de la bonne utilisation des crédits délégués par l’Etat, que nous fassions passer des concours bac +5 à des personnes dont la fonction va être essentiellement de faire faire des siestes à des enfants ou de leur changer les couches ? » Voir la vidéo

Quel mépris vis à vis des enseignants du premier degré ! Justifier des suppressions de postes dans le 1er degré en rabaissant le travail quotidien de socialisation et d’éveil que réalise les collègues.

Surtout, à côté de ces propos polémiques, Xavier Darcos se base sur un raisonnement erroné pour faire des économies. Une erreur que vient justement de pointer la Cour des comptes dans son rapport sur l’application des lois de financement de la Sécurité sociale, rendu public le 10 septembre.

La Cour des comptes souligne qu’en raison du désengagement déjà effectif du ministère de l’Education nationale, « le taux de scolarisation des 2-3 ans a diminué de 27% entre 2003 et 2007 » et qu’à « la rentrée 2005, 5000 enfants étaient en attente de scolarisation en maternelle », alors que le taux de fécondité ne cesse de croître en France. Avant d’asséner un commentaire en forme de désaveu pour le ministre :

« Cette évolution apparaît peu cohérente au regard de la bonne utilisation de l’argent public : le coût par enfant est moindre s’il est accueilli en maternelle plutôt qu’en EAJE [Etablissements d’accueil de jeunes enfants, c’est-à-dire les modes de garde collectifs alternatifs, ndlr] (13 368 € en 2006 en EAJE, contre 4 570 € en maternelle, hors périscolaire). »

PDF - 89.4 ko
Rapport Cour des comptes

Il est temps pour Xavier Darcos de voir l’école autrement que par des suppressions de postes. La CGT Educ’Action rappelle l’importance pour notre société de scolariser les enfants dès 2ans.

L’école c’est l’avenir de tous.


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons