CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

SEGPA - Nouvelle circulaire

L’ Enseignement adapté revisité

jeudi 2 juillet 2009, par Stephane

Cette nouvelle circulaire a été mise en place afin d’adapter les enseignements généraux aux exigences du socle commun, qui s’applique aussi à l’enseignement adapté, mais aussi pour que les activités professionnelles deviennent conformes à la législation sur les machines dangereuses.

Un des objectifs étant aussi de s’approcher d’un dispositif similaire à la DP6 et d’harmoniser des pratiques très différentes selon les départements. Elle fait toujours référence à la loi sur le handicap.

De plus en plus, des élèves handicapés sont affectés en SEGPA.

Nous sommes favorables à l’insertion des handicapés dans les structures scolaires, mais est-il bien judicieux de les intégrer parmi des élèves en grande difficulté ?
Comment assurer un enseignement de qualité auprès de ces jeunes sans formation préalable, sans adaptation des postes de travail dans les ateliers et avec des effectifs en hausse ? 

Concernant le socle commun, un livret de connaissances et de compétences sera mis en place au collège et il sera identique pour nos élèves. Les programmes d’enseignement de référence seront ceux du collège. Pour la VSP ( ou prévention santé environnement ?), il s’agira du programme de 1ère année de CAP.

La validation du parcours sera ponctuée par la préparation du CFG, qui sera remanié, et qui tiendra compte du livret de compétences. Un groupe de travail planche actuellement afin de publier une autre circulaire qui doit entrer en vigueur pour la session 2010. L’utilisation du livret de compétences pour l’obtention du CFG pose en effet problème pour ceux qui passent le CFG en ponctuel.

L’accent est mis sur la « découverte professionnelle » qui doit être interdisciplinaire.

Concernant l’accès à la formation professionnelle il est bien mis en évidence que l’acquisition de savoir-faire professionnels n’est pas une finalité et que la démarche de projet doit permettre à l’élève de faire évoluer la représentation qu’il se fait des métiers et qu’elle doit se limiter à développer certaines compétences transposables par la suite dans son choix d’orientation.

L’enseignement dispensé par les PLP n’est plus qu’un « enseignement complémentaire ».

Après la suppression de nombreux postes de PLP (menuiserie, métallerie, métiers de la mode, …) le terme complémentaire nous interroge quand à la pérennité de l’ enseignement professionnel dans les SEGPA .

Ce glissement sémantique n’est surement pas anodin. La référence à la DP6 de collège est claire.
Nous sommes opposés au déterminisme qu’impliquait autrefois l’orientation dans un domaine professionnel donné et favorables à une accessibilité plus large vers des métiers qui ne sont pas forcément ceux où nos élèves sont habituellement orientés. Mais cette mesure doit s’accompagner d’une réelle formation des personnels inscrite dans la durée.

4 champs professionnels correspondant à des plateaux techniques ont été retenus :
- habitat
- hygiène alimentation services
- espace rural et environnement
- vente –distribution-magasinage

La production industrielle est bien mentionnée mais ne correspond plus à un plateau technique car elle n’était plus, parait-il, en adéquation avec l’insertion professionnelle réelle des élèves. Elle pourra être abordée dans le programme de technologie ou lors de visites en CFA ou LP.

Rien n’est inscrit en ce qui concerne la constitution des plateaux techniques et les transformations inévitables qu’induisent cette circulaire. Aucune obligation d’équipement n’a été définie. Nous avons déjà déploré dans le passé le manque d’investissement de la part des conseils généraux dans les structures SEGPA et la teneur de la circulaire ne les oblige en rien malgré les grandes modifications prévues.,

Les missions des PLP vont très nettement évoluer surtout dans le domaine de l’habitat et de la production industrielle. Un grand nombre vont devoir se reconvertir.
La question de la reconversion des personnels reste en suspens. Aucune prévision n’a été faite et la réduction des budgets alloués ne nous laissent présager rien de bon. Déjà, de nombreux collègues sont obligés de se « reconvertir » eux-mêmes et ne bénéficient, au mieux, que de quelques journées de stage académiques ou sont obligés de faire des stages d’observation en entreprise (une semaine dans l’année !!). Nous dénonçons, une fois de plus, l’absence de cohérence dans la gestion des personnels, très inquiets pour leur avenir, et qui risquent d’être en bien mauvaise posture pour enseigner dans des domaines qu’ils ne maitrisent pas. 

La mise en réseau est toujours vivement recommandée.

Nous savons tous que ce dispositif a été mis en place pour permettre la suppression de nombreux postes de PLP. Elle s’avère être particulièrement improductive lorsque les élèves sont obligés de se déplacer hors de leurs quartiers, favorisant ainsi l’absentéisme. Elle est parfois particulièrement incohérente lorsque les « champs professionnels » sont identiques à celui de l’autre collège en réseau et elle ne permet pas d’assurer le suivi individualisé prôné par ailleurs.

Les effectifs par classe ou la question qui fâche !

« Les effectifs ne devrait pas excéder 16 élèves par classe »
Toujours aucune évolution de ce côté-là ! et pourtant nous savons tous que la limitation des effectifs est un gage essentiel de la réussite de nos élèves.
Dans de nombreuses SEGPA, les effectifs sont passés à 17, 18 et parfois même 20 élèves !!!
Dans les ateliers qui ne sont pas équipés pour recevoir plus de 8 élèves, la question de la sécurité et de l’attribution des postes de travail devient un vrai casse tête !

Par ici la bonne paye !

L’indemnité forfaitaire de sujétions spéciales est attribuée à tous les enseignants qui assurent effectivement tout ou partie de leur service hebdomadaire dans des classes de SEGPA et UPI ou classes relais.
Elle s’élève à 38,53 euros par mois pour un service complet ou peut être calculée au prorata du temps de service effectué dans ce type de classe.
Nos camarades de Créteil ont constaté que, certains enseignants, en particulier les PLC qui effectuent parfois quelques heures de service en SEGPA, ne touchaient pas cette indemnité. Suite à leur intervention, leurs collègues ont été rétablis dans leur droit.
Nous vous invitons à vérifier auprès de vos collègues le paiement de cette indemnité et à intervenir si elle n’est pas effective.

Réponses (8)

  • SEGPA - Nouvelle circulaire 20 juin 2010 09:09, par romain

    Bonjour je suis en 6èm jai redoubler mon cm2 ! Deja en cm2 il voulais me metre en option SEGPA . Ma mzez a refuser la SEGPA puis cette anné en 6em géneral mes proffeseur et lacadémie veule me metre en SEGPA est ce que on na le droit de refuser 2 fois sest a dire en fin de cm2 et en finde 6em reponder vite silvouplait !!!!

    Loption SEGPA me derange beaucoup car quand je les voit se n’est que des eleve avec des probleme mental ou très discipé je n’est pas envie detre avc eux !

    J’ai 9.1 de moyene géneral en 6èm 6 en math et 7 en francais et 9 en anglais

    Dite moi si jai le choix de refuser ou accepter merci davance !

  • SEGPA - Nouvelle circulaire 30 juin 2011 21:52, par TABLON

    BONJOUR,je suis plp en segpa, je vouvrais savoir l’éffectif d’élèves en atelier menuiserie

  • SEGPA - Nouvelle circulaire 1er juillet 2011 11:19

    bonjour
    les effectifs en atelier ne devraient pas dépasser 8 élèves
    (mais le texte laisse la possibilité d’aller au delà)
    si tu as plus de 8 élèves il faut que tu dises à ton directeur que, pour des raisons de sécurité tu ne peux pas assurer un enseignement de qualité
    nous signaler si on t’impose plus de 8 élèves afin que nous intervenions
    denise Labigne -responsable du pôle SEGPA EREA

    • SEGPA - Nouvelle circulaire 17 décembre 2012 16:00

      Bonjour,
      je suis enseignante en champs ERE et cette année l’administration n’a pas dédoublé les "ème, du coup nous avons 13 élèves par atelier.
      Peut on dire quelque chose

      Merci

      • SEGPA - Nouvelle circulaire 7 janvier 2013 11:07, par deniselabigne

        Bonjour !
        il n’est pas "normal" d’avoir 13 élèves en atelier !
        les effectifs ne doivent pas dépasser 8 élèves
        Cette année nous avons constaté que dans un certain nombre de SEGPA du Rhône les effectifs étaient montés à 17 en classe entière et que , par conséquent, certains ateliers se retrouvent avec 9 élèves ce qui est en contradiction avec les recommandations de la circulaire (mais qui ne sont que des recommandations !)
        Nous avons évidemment dénoncé ce fait auprès de l’inspection académique du Rhône qui nous a répondu que cela était très exceptionnel
        il est bien évident que 13 est un chiffre intolérable que ce soit pour des raisons pédagogiques ou de sécurité
        Pour que nous puissions intervenir il faudrait que tu nous dises dans quel établissement tu te trouves et que nous en discutions au téléphone
        tu peux me joindre ce mercredi après midi au 04 78 62 63 60 ou nous envoyer un mail à educationcgtlyon@wanadoo.fr
        bien syndicalement
        denise Labigne

    • SEGPA - Nouvelle circulaire 21 septembre 2013 23:17

      Bonsoir,cette année il m’ont imposé 10 élèves en atelier nous sommes trois PLP avec 10 élèves chacun.
      Il ont mis en place 2 divisions en enseignent générale de 15 élèves.
      IL faut qu’il mettre en place un quatrième atelier à la SEGPA.
      En attend il faut une compensation en HSE pour les PLP.
      Je te remercie d’avance d’intervenir.
      Je suis à la SEGPA : Gerard Holder de cayenne Académie Guyane.
      TABLON.

  • SEGPA - Nouvelle circulaire 8 février 2012 09:14, par MF

    bonjour,

    je suis PLP en SEGPA MERCI de me confirmer
    les heures effectives devant les élèves 18 h

    actuellement je fais 16 h devant les élèves et 2 h de synthèses !!!!!

  • SEGPA - Nouvelle circulaire 24 janvier 2013 13:54

    bonjour,

    Je suis PLP en segpa, je fais 16 h devant les élèves et 2 h en coordination (synthèse) comprise donc dans mon service !!!

    ma question je peux prétendre à faire 18 h devant les élèves et 2 h de coordination (payé en HSE) ? on me répond que non ce n’est pas possible !!!

    merci de votre aide.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons