CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

Le mouvement social est légitime et conforté. Rendez vous le 23 novembre.

mercredi 17 novembre 2010

Après plusieurs semaines de mobilisation et malgré les moyens déployés par le gouvernement pour tenter d’accréditer l’idée que « la page retraite » est tournée, ce sont 1,2 million de salariés qui ont manifesté le 6 novembre en France, dont près de 22 000 à Lyon, contre cette réforme des retraites injuste et inefficace.

 

En ce mois de novembre nous n’avons pas gagné cette bataille. La loi sur les retraites est promulguée. Mais rien n’est terminé ! Ce qui s’est passé, et en particulier depuis septembre, est inédit en France et en Europe. Ce mouvement exceptionnel est regardé, envié partout ; il est source d’inspiration comme en témoignent, par exemple récemment en Grande Bretagne, les récentes mobilisations étudiantes. Il s’oppose à ce que Sarkozy et Parisot tentent de faire, notamment en attaquant le syndicalisme de lutte et de transformation sociale, qu’est la CGT.

Cependant, c’est un mouvement de résistance prolongé, profond et massif contre une réforme de société, aux enjeux majeurs.

 

L’heure n’est donc pas à la résignation. Les organisations syndicales continueront d’agir pour la réduction des inégalités, une véritable reconnaissance de la pénibilité et d’autres alternatives pour le financement du système de retraites par répartition. Elles réaffirment leur attachement au maintien de l’âge légal de départ en retraite à 60 ans et de l’âge du taux plein à 65 ans.

 

Une nouvelle étape s’ouvre. Celle où, en tête de chacun de nos futurs combats sur l’emploi, les salaires, les conditions de travail, la défense des services publics, nous ferons figurer l’abrogation de cette loi injuste et l’exigence d’un vrai droit à la retraite pour tous.

Déjà, la puissance du mouvement a du poids dans les entreprises sur les négociations salariales en cours.

Nous sommes convaincus que, forts de tout ce que nous avons construit ensemble et démontré dans cette lutte, nous réussirons à être encore plus nombreux, encore plus mobilisés !

Dès maintenant, dans la perspective de la nouvelle journée d’action interprofessionnelle :  mardi 23 novembre à 11h30 Métro SAXE-GAMBETTA, nous exigeons des changements radicaux en matière d’emploi, de rémunération, de conditions de travail et nous exigeons une autre politique de l’Éducation. La bonne marche de l’Education est incompatible avec les réformes en cours de la formation de nos jeunes collègues à celles de la voie professionnelle, lycée, bac technologique STI, dispositifs CLAIR… Le collège et les GRETA sont également dans la ligne de mire…

 

Nos revendications : EFFICACES et JUSTES

  Un vrai droit au départ à la retraite à 60 ans, à taux plein, c’est-à-dire sans application d’une décote éventuelle qui décale le départ aujourd’hui pour beaucoup de 5 ans.

  Un système de départ anticipé en retraite (50 ou 55 ans) pour travaux pénibles afin de corriger l’injustice sociale d’une espérance de vie à la retraite réduite pour de trop nombreux salariés, par l’ouverture de négociations sur la santé au travail et la reconnaissance par branche de la pénibilité.

  Un montant de retraite permettant à chacun un taux de remplacement de 75 % du dernier traitement détenu pendant au moins 6 mois ;

  L’acquisition des droits à la retraite doit prendre en compte les années d’études et les périodes de précarité subies, les périodes d’interruption de carrière pour élever les enfants.

  Un minimum équivalent au SMIC revalorisé à 1 600 € brut.

  Le retour à l’indexation des pensions sur les salaires.

 

Mardi 23 Novembre

Manifestation à Lyon

11h30 Métro SAXE-GAMBETTA

 

 

Réponses (1)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons