CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

REFORME STI/STL : Audience au Rectorat du 21 février

Intersyndicale

mardi 22 février 2011, par Stephane

COMPTE RENDU DE L’AUDIENCE

DU 21 FEVRIER 2011



Des collègues font état de remontées des établissements signalant un fort basculement des élèves de la STI vers la STG.

Réponse : pas de chiffres disponibles au niveau rectoral pour l’instant.

Des collègues rappellent la demande de moratoire sur l’application de la réforme qui permettrait aux profs et aux locaux d’être prêts.

Réponse : impossible.

6 équivalents temps plein ont été dédiés à la formation.

La région fait un gros effort d’équipement des locaux.

Il y a aura un espace dédié au tronc commun STI dès la rentrée dans tous les établissements avec les logiciels nécessaires.

Ensuite, la région a prévu un plan sur 4 ans pour les spécialités

La première subvention arrivera en mai dans les établissements, pour les autres années tout sera soumis à appel d’offres.

Carte scolaire : Nous demandons des chiffres précis.

Réponse :

Pour les filières 4100/4200, environ 15 cartes scolaires + qqs suppressions de postes vacants (estimation haute avant traitement)

Seulement 1 ou 2 cas pour les filières 5100/5200

La répartition des cartes scolaires entre les différentes spécialités dépend du chef d’établissement seul. A terme, il n’y aura plus qu’une seule spécialité de STI avec un CAPET et une Agreg techno.

Les syndicalistes participants affirment leur attachement à la règle du dernier arrivé. M. le secrétaire général répond qu’il peut à son avis y avoir des situations autres que la simple règle, par exemple, si un collègue est volontaire ou occupe déjà d’autres fonctions. (à préciser)

Certains collègues auraient d’ores et déjà manifesté leur volonté de passer en techno collège, avec un « accompagnement » et non une reconversion.

Pour éviter trop de suppressions, chaque classe de STI aura 16h de dotation plus 5 h par spécialité supplémentaire.

Physique appliquée :

Cela se présente mieux que prévu, dans la plupart des établissements concernés par les cartes scolaires, il y avait un poste vacant en physique chimie.

En cas de suppression de poste, même si un collègue de physique chimie est arrivé après le collègue de physique appliquée, c’est le collègue de physique appliquée qui saute, car pour l’instant les deux spécialités sont distinctes. Physique appliquée existe toujours mais les profs peuvent demander à passer en physique chimie.

Nous faisons remarquer qu’il n’y a aucune visibilité pour les collègues : à terme, ils seront dans la même spécialité mais quand ? en septembre 2011 ? Ont-ils intérêt aujourd’hui à passer en physique chimie ? Aucune réponse.


Formation :

Nous évoquons le cas des collègues TZR convoqués à la formation STI puis qu’on envoie ensuite faire des remplacements en collège en les dispensant de la formation.

Réponse : il s’agirait d’un dysfonctionnement, les TZR doivent participer aux formations et celles-ci sont prioritaires sur les remplacements. En cas de problème, faire remonter au rectorat.

En conclusion, nos interlocuteurs semblent conscients de l’inquiétude et des interrogations des collègues mais n’ont que peu de réponses précises à nous fournir.



SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons