CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

NON A LA PRIVATISATION DES CANTINES SCOLAIRES !

GREVE ET RASSEMBLEMENT LE 18 OCTOBRE DEVANT L’HOTEL DU DEPARTEMENT

jeudi 18 octobre 2012, par Samuel Delor

NON A LA PRIVATISATION DES CANTINES SCOLAIRES !

 

Le département du Rhône a affirmé sa volonté de privatiser l’ensemble des cantines des collèges du département du Rhône.

 

Déjà une première liste de 24 collèges est annoncée, répartis sur l’ensemble des cantons du Rhône.


Nous ne pouvons l’accepter !

Cette privatisation cachée sous le nom de « délégation de service public » est un renoncement :

 

è Au rôle éducatif du personnel du personnel de cantines.

 

è Aux projets pédagogiques montés avec le personnel de cuisine (intervention sur la nutrition, l’hygiène, les repas thématiques, les journées du goût...)

 

LES CONSEQUENCES POUR LES ELEVES :

 

A cause de la réduction et la précarisation des personnels, ainsi que l’absence d’une formation spécifique, nous constatons pour les cantines déjà placées en « délégation de service public » :  à

 

è Des problèmes d’hygiène et de sécurité en cuisine et en salle

 

A cause du regroupement des commensaux de plusieurs établissements (du primaire au collège) sur un seul site :

 

è Un temps d’attente accru, une prise de repas rapide qui engendre des dysfonctionnements dans l’hygiène nécessaire

(Difficultés de gérer le propre et le sale ...).

 

è Des difficultés d’encadrement et donc des risques accrus liés aux déplacements. 

 

è Hausse des prix, difficulté d’accès pour les élèves les plus défavorisés.

(Un cuistot a été licencié pour avoir laissé accéder des élèves en retard de paiement à la cantine !)

 

èDes portions réduites, une qualité en baisse

LES CONSEQUENCES POUR LES PERSONNELS :
 La privatisation va engendrer :

è La suppression des postes de cuisine et du personnel technique lié.

è Le reclassement du personnel qui peut entraîner une déqualification pour les cuisiniers.

è Un personnel de cuisine réduit et de formation très inégale ....), soumis à une pression grandissante.

(travail précaire, contrats de courte durée à mi-temps, donc pas toujours bien formés pour travailler avec des adolescents, la problématique de l’hygiène et de la sécurité en cuisine )

 

La cantine au collège doit rester un lieu privilégié de détente et d’apprentissage nécessaire pour une ouverture à la vie sociale.

 

Nous ne pouvons pas accepter cette politique d’abandon du service public au sein de nos établissements scolaires. En cette période de crise, comment peut-on au collège réduire les effectifs encadrant et éducatifs, introduire des services purement commerciaux et donc alourdir à terme les charges sur les familles ?

 

Le département affirme qu’il n’y aura pas de baisse de qualité suite à la privatisation des cantines.

POURTANT, DANS LES CANTINES COMME POUR EDF-GDF, LA POSTE, LES FAITS SONT LA :

 

PRIVATISATION RIME AVEC DEGRADATION DU SERVICE ET HAUSSE DES TARIFS

Alors pourquoi une telle décision ???

Les agents, les élèves, les parents, les enseignants, n’ont pas à subir les conséquences de choix budgétaires qui entraînent aujourd’hui une politique de rigueur (exemple 450 millions d’euros d’emprunts toxiques contractés par le département (lu dans la presse)

LA CGT CONSEIL GENERAL et La CGT EDUCATION du département du Rhône appellent à se mobiliser, à faire grève et à se rassembler

 

Le jeudi 18 octobre 2012

De 10 à 12 heures

Devant l’hôtel du département,

29 cours Liberté, Lyon 3

Pour interpeller leurs conseiller généraux (jour du CTP)

 

Soutenons le service public !


 

 


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons