CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

REPARTITIONS DES MOYENS 2014

vendredi 17 janvier 2014, par CGT Educ’action Rhône

Répartition des moyens pour la rentrée 2014 La priorité budgétaire pour la rentrée 2014 concerne les stagiaires. En parallèle, le ministère n’apporte pas suffisamment d’emplois pour absorber la hausse démographique et encore moins pour améliorer la situation. Autre nouveauté pour 2014 : 1.000 équivalents temps pleins (ETP) dans le 2nd degré uniquement en heures supplémentaires ! Aucune évolution des postes en personnels administratifs, en personnels de laboratoire ou encore en personnels d’orientation... alors que les besoins existent ! Notons de plus seulement 350 emploi AVS-I, pour les élèves en situation de handicap, dont la répartition sera annoncée au printemps 2014.

Le ministère va créer 4.042 emplois d’enseignants stagiaires. Ils s’ajoutent à ceux de la rentrée 2013 : cela fera donc globalement 8.611 emplois d’enseignant stagiaires (ils enseigneront à mi-temps). Par ailleurs, 2.355 ETP d’enseignants du 1er degré seront créés en récupérant les moyens des contractuels admissibles 2013/2014 (1.260 ETP), des emplois non utilisés en 2012/2013 (295 ETP) et avec une création réelle de 800 ETP. La répartition dans les académies dépend de l’évolution démographique (+ 38.000 élèves prévus). La scolarisation des 3 ans devraient être légèrement améliorée.

Rentrée 2013 : cela fera donc globalement 10.500 emplois d’enseignants stagiaires (ils enseigneront à mi-temps). Par ailleurs, 986 ETP d’enseignants du 2nd degré seront créés en récupérant les moyens des contractuels admissibles 2013/2014. La répartition tient compte de l’évolution démographique (+ 45.000 élèves prévus, surtout en lycée professionnel), ce qui entraine une baisse des moyens dans certaines académies. Le ministère annonce vouloir créer avec ces moyens un réseau de professeurs formateurs académiques et renforcer les moyens pour « prévenir et réduire la difficulté scolaire ». Enfin, 1.000 ETP sont budgétés en heures supplémentaires « afin d’accompagner les besoins liés à la variation prévisionnelle de la démographie à la rentrée 2014 ». Notons que le ministère supprime dans certaines académies des emplois tout en augmentant les heures supplémentaires.

40 emplois d’infirmiers sont créés, en particulier pour l’éducation prioritaire. 10 emplois de médecins sont créés. Rappel des annonces sur le quinquennat Le ministre a annoncé la création de 60.000 emplois dans l’enseignement sur la durée de la législature. Sur ce total, 54.000 emplois seront créés au ministère de l’Education nationale, 5.000 au ministère de l’enseignement supérieur et 1.000 au ministère de l’agriculture.

ne vont pas permettre de revenir sur les 80.000 suppressions d’emploi de la mandature Sarkozy… sans oublier le fait que la hausse démographique va minorer les créations ! Nous demandons la récupération des 80.000 emplois supprimés et la création des emplois nécessaires pour absorber la hausse démographique et permettre une réelle amélioration du Service public d’Éducation.


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons