CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

Xavier Darcos précise ses intentions sur le service minimum dans l’éducation

mardi 8 janvier 2008

Rouvert le mois dernier, le dossier sur le service minimum dans l’éducation se précise. Le ministre de l’Education Xavier Darcos a demandé aux recteurs et inspecteurs d’Académie de participer avec les communes volontaires à "l’expérimentation" du service minimum d’accueil dans les écoles maternelles et élémentaires dès la grève nationale du 24 janvier.

Malgré la forte opposition des syndicats de l’Education nationale, le ministre semble donc décidé à accélérer la réforme. Le 11 décembre, il avait profité de la présentation de son futur programme de travail, pour évoquer une mise en place d’un service minimum dans les écoles à la rentrée prochaine.

L’idée est de demander aux mairies de mettre en place un service " minimum d’accueil " (mais non d’enseignement) assuré par des personnels communaux ou des associations. Pour les y inciter, les communes qui accepteront de jouer le jeu se verront reverser des subventions qui proviendront de "tout ou partie des retenues sur salaire opérées les jours de grève".

Dans une circulaire, Xavier Darcos demande aux recteurs et aux inspecteurs d’académie d’expérimenter ce dispositif avec les maires des communes volontaires.

"Le financement de ce service sera assuré à partir des fonds correspondant aux retenues sur salaire des enseignants grévistes", lit-on dans cette circulaire communiquée à la presse.

La somme prévue est de 90 euros de un à 15 élèves accueillis et 90 euros de plus par tranche de 15 élèves supplémentaires.

En contrepartie, les communes volontaires devront assurer un accueil durant les heures normales d’enseignements, soit six heures par jour.

Voir en ligne : http://


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons