CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

Boycott de la CAPA Hors-Classe du 6 mai 2013

lundi 6 mai 2013

La promotion à la Hors-Classe pose, chaque année, des problèmes d’injustice. En effet, le passage à la HC est complètement dépendant du bon vouloir des inspecteurs et des chefs d’établissement. La CGT Educ’action a demandé, à de nombreuses reprises, au Rectorat, de traiter ces problèmes (retard dans les inspections, ...) En l’absence de réponse satisfaisante du Rectorat, la CGT Educ’action et les autres organisations syndicales ont décidé de boycotter cette CAPA.

Voici le courrier envoyé au Rectorat en date du 18/04/2013

Madame la Rectrice,

Lors de la CAPA de promotions d’échelon du 13 décembre 2011, les élus des personnels représentant les PLP avaient une nouvelle fois dénoncé les disparités dans les promotions d’échelon selon les disciplines de l’Enseignement Professionnel, disparités qui pénalisent le déroulement de carrière, soit par l’absence récurrente d’inspections au cours de la carrière de certains de nos collègues, soit par une disparité importante entre les notations pédagogiques selon les disciplines. Nous déplorons d’autant plus cette situation qu’elle touche, en majorité, des disciplines où enseignent des collègues femmes. A l’heure où l’on prône l’égalité homme /femme en matière salariale, il nous parait important que, dans la fonction publique, tout soit mis en œuvre pour tendre vers cette égalité. Nous avions été partiellement entendu : lors de la CAPA du 25 mai 2012, un bilan chiffré avait été présenté par les services rectoraux, bilan qui reprenait largement les analyses syndicales. Faisant suite à nos demandes réitérées depuis plusieurs années, un échange avait enfin eu lieu. Une suite à ce premier travail avait alors été promise par les représentants du rectorat animant la CAPA.

Lors de la CAPA de promotions d’échelons de décembre 2012, nous avions de nouveau exposé le problème, de nombreux responsables de service du rectorat ayant changé. Nous avons alors rappelé que nous attendions des propositions afin de parvenir à améliorer la situation actuelle avant la fin de l’année scolaire en cours.

Compte tenu du calendrier actuel, il reste deux CAPA avant la fin de l’année scolaire, dont celle du mouvement intra-académique.

L’ordre du jour de la CAPA du 6 mai ne fait aucune référence aux problèmes que nous posons.

Nous vous rappelons attendre des solutions aux trois questions déjà posées :
-  Comment retrouver le poids réel des disciplines dans les promotions au Grand Choix ou au Choix ?
-  Comment sont établies les modalités d’harmonisation de la notation pédagogique entre les différentes disciplines ?
-  De quelle manière peut-on corriger les retards dans le déroulement de carrière liés à l’absence d’inspection, parfois depuis de nombreuses années, pour les collègues de certaines disciplines ?
-  Quelle politique le rectorat met il en oeuvre dans le cadre de la feuille de route concernant les droits des femmes et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la fonction publique ?

Sans une annonce rapide avec des propositions concrètes des services rectoraux communiquées aux élus du personnel avant la CAPA, il nous sera difficile de siéger le 6 mai.

Nous vous prions de croire, Madame la Rectrice, en notre attachement au service public d’éducation.


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons