CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

Patrick N’Zinga : Lycéen Nivernais en rétention

vendredi 21 avril 2006

TRES URGENT et TRES IMPORTANT : Agir pour faire libérer Patrick

Nous comptons sur vous pour adresser à la préfecture de la Nièvre un message de protestation et exiger l’arrêt immédiat de la procédure d’expulsion et la remise en liberté de ce lycéen réfugié en France après avoir fui son pays il y a 4 ans parce que sa vie y était en danger.

Patrick N’Zinga, élève zaïrois de Terminale BEP au lycée horticole de Plagny (Nièvre) a été arrêté hier après avoir été convoqué au commissariat sans que le motif soit précisé.

Il a été placé en garde à vue pour défaut de papiers.

La police lui a fait faire une expertise d’âge osseux qui lui attribue 20 ans, refuse de le libérer et vient de le transférer au CRA de Palaiseau pour l’expulser rapidement

Le préfet de la Nièvre refuse d’appliquer la circulaire Sarkozy du 31 octobre 2005 qui autorise les jeunes scolarisés à finir leur cursus scolaire jusqu’au 30 juin 2006 avant de faire l objet d’une expulsion.
Patrick est en France depuis 4 ans et a fui le Congo ( ex Zaire) car il y était en danger, ses parents sont décédés là bas.

Il est arrivé pour suivre ses études et a même été boursier de l’Etat puisqu’il est entré en France tout à fait légalement avec un visa, qu’il a perdu depuis et que l’administration refuse de lui renouveler.
Près de 300 personnes ont manifesté dans la nuit de mardi à mercredi devant le commissariat de Nevers pour exiger sa libération, en vain.

Patrick a été emmené à la caserne de gendarmerie à 2h du matin puis transféré en centre de rétention : il est donc actuellement dans le sas du prochain charter.

La mobilisation s’est poursuivie toute la journée de mercredi 19 avril de 10 h du matin jusqu’à 20h, 200 à 300 citoyens se sont relayés devant la préfecture, bloquant totalement la circulation du centre ville de Nevers pour exiger la libération de Patrick

Parallèlement Le ministère de l’intérieur a été alerté. Pour le moment : rien

Le Réseau national éducation sans frontières intervient également à Palaiseau

Tous les jours à 18heures les Nivernais se rassemblent devant la préfecture pour exiger la libération de Patrick.

Il faut continuer à exiger sa libération auprès de la préfecture de Nevers aussi en envoyant une lettre de protestation ou en téléphonant au préfet qui détient le pouvoir d’annuler l’ordre d’expulsion qu’il a donné.

Téléphone : 03 86 60 70 80

Fax : 03 86 36 12 54

Email : courrier@nievre.gouv.pref.fr

Pour le SDEN CGT 58 : Catherine Perret

contact : jcliop(@)club-internet.fr

tel : 06 88 41 59 61

Voir en ligne : http://


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons