CGT Éduc'Action Lyon est aussi sur...
CGT Éduc'Action Lyon sur Twitter CGT Éduc'Action Lyon sur Facebook
CGT Educ’Action 69

Assemblée Générale des lycées professionnels mercredi 19 mars à 14h à la bourse du travail de Lyon salle Moissonnier.

mercredi 19 mars 2014

La CGT Educ’action avait appelé à la grève et à un rassemblement devant le rectorat mardi 18 mars pour défendre la voie professionnelle.

Plus de 120 enseignants de18 LP et collèges ont répondu à l’appel : Lycée Guimard (Lyon), Lycée Picasso (Givors), Lycée Seguin (Vénissieux), Lycée Mansart (Thizy), Lycée Claudel (Lyon), Lycée Garnier (Bron), Lycée Marie Curie (Villeurbanne), Lycée Magenta (Villeurbanne), Lycée Martin Luther King (Lyon), Lycée du 1er Film (Lyon), Lycée Sermenaz (Rillieux), Lycée Béjuit (Bron), Lycée Forest (St Priest), Collège Rousseau (Tassin), Lycée St Exupéry (Bellegarde), Lycée Legrand (Le Coteau), Collège Picasso (Bron), Lycée Lurçat (Lyon).

Les représentants de la Rectrice : M. Arène secrétaire général de l’académie, M. Dupont DRH du rectorat et M. Vaysse directeur de la DOS (Direction de l’Organisation Scolaire) de l’académie, ont reçu sept camarades en audience.

Nous y avons présenté la situation qui ne cesse de se dégrader dans les établissements depuis la réforme de la voie professionnelle en insistant sur la souffrance au travail. Nous avons rappelé qu’en 3° prépa pro la solution ne peut passer par des heures de dédoublement mais par le maintien de toutes les classes à 18 élèves. Nous avons insisté sur la nécessité de créer des postes en direction de la voie professionnelle.

Réponse du secrétaire général :

- concernant les postes : Les créations sont prioritairement dirigées vers les écoles, collèges et vers la formation initiale. Il ne faut pas se plaindre car le rectorat réinjecte dans la voie professionnelle 19 postes « économisés » suite à l’achèvement de la réforme. La rectrice aurait pu les mettre dans le pot commun des créations de postes de l’ensemble de l’académie et répartir de manière moins favorable aux LP.

- concernant les 3° prépa pro : Lyon faisait figure d’exception, il est donc normal de passer les classes à 24. Cela permettra de renforcer la voie professionnelle car on y orientera plus d’élèves. Un travail sera fait dans les collèges afin que cette orientation soit positive et non par défaut. Donc pas de retour à 18. Par contre, une enveloppe de 5 à 6 h sera allouée au 3° prépa pro des établissements les plus difficiles.

Une fois encore le rectorat méprise la voie professionnelle. La CGT Educ’action revendique toujours :

- Des classes de 3° prépa pro à 18 élèves.
- L’intégration des LP dans les dispositifs d’éducation prioritaire et le bénéfice des mesures positives envisagées (décharge, indemnités, moyens supplémentaires).
- La création de postes à hauteur des besoins réels et l’arrêt du recours aux heures supplémentaires imposées.

La mobilisation doit continuer. Les enseignants de la voie professionnelle doivent être entendus. La CGT Educ’action appelle à une Assemblée Générale des lycées professionnels mercredi 19 mars à 14h à la bourse du travail de Lyon salle Moissonnier.


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Photo Bourse du Travail : Art Grafix (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons